mai 31, 2020

" Quels sont le meilleur environnement et la meilleure attitude que nous pouvons adopter, afin de favoriser l’autonomie et le développement de l’enfant?

Depuis plus de 100 ans, le travail de Maria Montessori révolutionne la manière de comprendre et envisager le développement des enfants.

Elle leur permet d’exprimer librement, et avec des résultats remarquables, leur créativité et leur personnalité.

Pour une fois, le thème de la vidéo ce sera le développement personnel des enfants, plus que celui des adultes !

L’idée d’adresser ce sujet est venue après avoir échangé avec Myriam, membre depuis longtemps de la communauté Mind Parachutes, ainsi que fondatrice de Montessori Family, un site internet spécialisé dans le matériel Montessori, qui comptabilise plus de 100 000 visites par mois. « L’enfant », écrit au début du 20ème siècle, est le livre de référence de Maria Montessori.

D’après elle, chaque enfant à un travail très important et difficile à accomplir : celui de construire l’homme ou la femme qu’il va devenir. Et pas uniquement d’un point de vue physique, mais aussi (peut être surtout), d’un point de vue psychique.

L’intelligence, la créativité, la confiance de l’adulte, seront le résultat du travail, des expériences et des conquêtes de l’enfant. Les adultes ont souvent l’impression d’être eux à devoir construire l’enfant : en leur passant (voir parfois forçant) leur connaissances et leur savoir-faire.

Cependant, Maria Montessori propose que le travail de construction est bien celui de l’enfant : personne d’autre pourra faire ce travail à sa place. Apprendre à marcher, à parler, à manipuler, mais aussi à penser et à devenir indépendant, sont des processus innés de chaque enfant.

Eduquer donc ne veut pas dire tout faire à la place de l’enfant, ni à se limiter à un rôle passif ; mais d’accompagner les enfants dans leur propre développement, et de leur mettre à disposition un environnement favorisant ces processus.

Le développement se réalise par périodes accompagnées par des sensibilités spéciales, qui ont comme objectif l’acquisition d’un caractère déterminé. Une fois le caractère développé, la sensibilité correspondante disparaît.

Ces phases sont caractérisées par un intérêt exceptionnellement intense de la part de l’enfant, qui réalise les activités associées avec le vif enthousiasme, la joie et le bonheur typiques de l’enfance. Souvent, ce que nous appelons des caprices sont des signes d’alerte que l’enfant, sur le chemin d’une période sensible, est contraint par des freins de l’environnement ou par une relation inadéquate avec des adultes.

Ce qui lui fait réagir de manière douloureuse et violente et incompréhensible pour les adultes.

En réalité, dès que nous comprenons et adressons le besoin sous-jacent non satisfait, les perturbations et tensions disparaissent immédiatement. Un autre aspect caractéristique des périodes sensibles est la nécessité de répéter le même exercice encore et encore jusqu’au moment où, de manière inexplicable pour un adulte, les enfants mettent fin à l’exercice visiblement satisfaits et pleins d’énergie. Pendant ces moments, les enfants savent faire preuve d’une concentration extrême, même en bas âge.

La répétition de l’exercice, pour le simple plaisir de mieux en maîtriser l’exécution, est devenue un principe clé dans la méthode Montessori. Un deuxième principe est celui du libre choix : Face à des potentielles activités à réaliser, les enfants savent exprimer clairement des intérêts particuliers, spécifiques, cette envie de s’exercer et d’apprendre est une pulsion commune à tous les enfants.

Pour un développement sain de l’enfant, en plus de l’environnement, l’attitude et l’état d’esprit de l’adulte jouent un rôle clé, plus que l’acquisition de connaissances spécifiques. Une position trop directive prive l’enfant de la liberté nécessaire pour explorer l’environnement et faire ses propres expériences.

Cela ne veut pas dire qu’il faut tomber dans les autres extrêmes, l’adulte joue bien un rôle actif, mais il doit faire cela avec humilité, étant conscient que des croyances et des préjugés inconscients empêchent parfois de comprendre les véritables besoins et les comportements de l’enfant. Si vous êtes intéressés à approfondir le sujet, et à apprendre davantage sur la méthode,

je vous conseille vivement de lire son livre, ou de visiter le site internet Montessori Family.

A très vite, pour des nouvelles idées !! "

Matteo de Mind Parachutes

✅ https://www.youtube.com/channel/UCw6QERlD_3aPlWaPAE3wTMw ✅

 

Pour télécharger la Mind Carte RDV juste ici :  https://mindparachutes.com/mindcartes

 


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.